La Clinique de L'océan
Chirugie esthétique à Quimper en Bretagne

micro greffes cheveux1) MICRO-GREFFES DE CHEVEUX (FUE / FUT BANDELETTES)

Les techniques modernes de dernière génération que nous avons adoptées, donnent un résultat naturel qui permet de traiter des calvities avancées.

 

a) La FUE ou Follicule Unit Extraction

Technique douce, ultra précise qui exige rigueur et minutie et surtout une grande expérience. Ses avantages :

  • leurs résultats  100% naturels, sans aucune différence avec les autres cheveux,
  • sans bistouri et donc sans incision, sans suture ni cicatrice,
  • sans douleur grâce au techniques de pré-anesthésie et d’anesthésie locale,
  • sans hospitalisation,
  • sans suites douloureuses ou compliquées et sans œdème post-opératoire,

greffe cheveux

Le prélèvement des cheveux est totalement indolore grâce à l’utilisation d’un matériel de microchirurgie. Les unités folliculaires sont prélevées une à une de façon délicate puis immédiatement conservées dans du sérum physiologique. Il est possible de prélever, selon la surface dégarnie, entre 1000 et 2000 unités folliculaires représentant 2000 à 6000 cheveux greffés.

Les cheveux sont implantés un à un, en respectant leur sens de pousse naturel.

Les résultats sont obtenus en 4 à 6 mois. Des photographies sont prises avant et après FUE.

La FUE est utile pour densifier certaines zones clairsemées du cuir chevelu, ou rendre naturel un résultat ancien inesthétique en « champ de poireaux ou cheveux de poupée ».

La durée de la séance varie selon la surface à traiter : plus la surface est importante, plus longue sera l’intervention : en moyenne entre 5 et 6 heures.

Les shampooings sont possibles dès le lendemain et il est conseillé de reprendre les activités sportives au bout d’une semaine.

 

b) LA FUT ou Follicule Unit Transposition (méthode des bandelettes)

fut

C’est également une technique moderne par sélection sous microscope des unités folliculaires prélevées sur une petite bandelette de cuir chevelu au dessus de la nuque. La cicatrice située dans une zone chevelue, est totalement invisible, même immédiatement après la séance.

Elle s’adresse souvent aux femmes ou aux hommes portant les cheveux longs, ne souhaitant pas les raser pour les techniques FUE.

Le nombre de cheveux et les résultats sont identiques à ceux de la FUE.

La durée de l’intervention est plus courte. Le coût est donc moins onéreux.

 

c) PRP

PRP

La pousse des cheveux peut utilement être complétée par des injections de PRP, ou Plasma Riche en Plaquettes et en facteurs de croissance (il s’agit du plasma du patient prélevé par une simple prise de sang, traité ensuite par centrifugeuse) et réinjecté au niveau des zones greffées.

Ces techniques d’injection viennent compléter les micro-greffes FUE ou FUT : 3 injections espacées d'un mois.

Le PRP peut également être utilisé seul lorsqu’aucune chirurgie n’est indiquée,pour arrêter la chute des cheveux, tonifier et vitaliser les cheveux restant. (souvent indiqué chez l’adulte jeune)

 

d) Les autres techniques

  • Les « réductions de tonsure » 
Il s'agit de supprimer ou de diminuer la surface de la zone chauve de la tonsure en rapprochant bord à bord les zones chevelues.
 
Le résultat est immédiat, souvent spectaculaire. L'intervention se réalise en clinique.

Cependant, la chute des cheveux peut se poursuivre avec les années : il est toujours possible procéder à des réductions successives mais il arrivera un moment où ce procédé atteindra ses limites.

  • La technique des lambeaux

Elle permet de corriger, dans certaines conditions, des zones chauves en apportant une densité de cheveux égale à celle de la couronne hippocratique (lambeau frontal et technique du double ou du triple lambeau de correction des tonsures). Contrairement aux micro-greffes de cheveux, le résultat est immédiat. Ce procédé a largement été détrôné par les micro-greffes de cheveux.

  • L'expansion du cuir chevelu par ballonnets

L'expansion cutanée, méthode venue des États-Unis, a tout à fait sa place en chirurgie réparatrice, en cas des perte de substance cutanée (séquelles de brûlure, tumeurs du cuir chevelu...). Cette technique permet de « fabriquer » de la peau grâce à un ballonnet que l'on va remplir régulièrement avec du sérum physiologique. L'augmentation du volume de ce ballonnet va entraîner avec lui la peau qui le recouvre.

  1. d)Tarifs 

Incluant la prise en charge globale du patient, les frais de clinique et de bloc opératoire, les assistantes et les honoraires du chirurgien

  • FUE : entre 5500 et 7000 HT
  • FUT : entre 3000 et 4500 € HT
  • PRP : 900 € TTC / séance d’injection

 

2) FUE et implantation de sourcils :

Cette technique permet de restituer les sourcils après séquelles de brûlures ou traumatismes. Sous anesthésie locale, sans douleur, sans aucune cicatrice, ni suture.

Coût : 2500 € HT

 

FUE

3) FUE et barbe :

Lorsqu’il existe des zones imberbes, la technique est identique.

Coût entre 2000 et 3000 € HT

 

4) GYNECOMASTIE

Elle correspond à l’augmentation du volume mammaire chez l’homme, le plus souvent des deux côtés, parfois unilatéral. La demande est fréquente chez l’homme d’âge mûr, et génère de nombreux complexes (sport, plage, évitant d’être torse nu).

Un bilan est nécessaire pour rechercher une cause notamment lorsque la gynécomastie est découverte chez un enfant (souvent au moment de la puberté) : bilan hormonal, échographie testiculaire, …)

Le plus souvent aucune cause n’est retrouvée, avec surcharge graisseuse isolée sans développent de la glande mammaire.

Le principe de l’intervention est de rétablir au mieux l’anatomie normale en :

• réduisant le volume mammaire quand l’excès de volume est secondaire au développement de la glande mammaire, ou par lipoaspiration pour les formes graisseuses. Dans les formes mixtes (glandulaires et graisseuses), le chirurgien combine les deux techniques,

• diminuant l’excédent cutané, dans ce cas il restera une cicatrice (autour de l’aréole, ou en « T » inversé).

Un gilet de contention est nécessaire pendant 3 semaines à 1 mois, à porter 24H/24. Le sport peut être repris 1 à 2 mois après l’intervention.

peno

5) PENOPLASTIE OU CHIRURGIE INTIME DE L’HOMME

La taille du sexe peut parfois être source de troubles et d’angoisse chez l’homme. Elle varie d’un homme à l’autre aussi bien au repos qu’en érection.

Source de nombreux tabous, la taille du pénis est un sujet délicat à aborder.

Vous devez en parler à votre chirurgien pour lui exprimer votre ressenti et vos angoisses. Il est nécessaire de comprendre les différentes techniques dont vous pourriez bénéficier : la pénoplastie peut être une solution d’autant que les nouvelles techniques micro-invasives se réalisent sans aucune hospitalisation, ni chirurgie.

Suis-je normal ? Question rituelle souvent posée au chirurgien.

La taille du pénis au repos est en moyenne de 7 à 11 cm. La taille en érection est de 10 à 16 / 18 cm environ. La taille du pénis au repos n'a aucune relation avec sa taille en érection.

La circonférence d'un pénis au repos est de 7,5 à 10, 5 cm

Micro-pénis

On parle de micro-pénis quand sa taille ne dépasse pas 8 à 9 cm en érection à l'âge adulte, en dehors de toute autre anomalie.

Jusqu’à présent, le traitement était chirurgical. Aujourd’hui, les techniques par injection d’acide hyaluronique permettent d’obtenir des résultats immédiats, et entièrement réversibles.

 

Des troubles psychologiques qui peuvent engendrer :

  • Une dysmorphophobie du pénis avec le complexe du vestiaire,
  • La dysmorphophobie est un trouble de la perception. Les hommes ont la sensation d’avoir un petit pénis. Dans 10% des cas, cette image négative peut devenir une véritable maladie. Dans ces cas, ce trouble psychique grave entraine de nombreuses conséquences : désocialisation, pouvant parfois conduire à des idées suicidaires.

L’inquiétude sur la taille du sexe en érection en fait, n’existe pas. La quasi-totalité des hommes souffrant de dysmorphophobie évoque la taille de leur sexe au repos. La taille de leur sexe en érection ne leur pose aucun problème majeur.

Une prise en charge psychiatrique est parfois nécessaire. La pénoplastie entraîne la plupart du temps une levée de l’inhibition et permet un mieux-être en redonnant confiance en soi rapidement.

La pénoplastie ou phalloplastie d’élargissement permet d’obtenir un gain sur la circonférence du pénis. C’est l’intervention la plus demandée.

La pénoplastie ou phalloplastie d’allongement n’est effective que sur la verge au repos : elle ne saurait améliorer les performances sexuelles.

 

a) PENOPLASTIE D’ELARGISSEMENT

  • L’élargissement se fait par injection de graisse par lipostructure, lipofilling ou lipomodelage. Elle consiste à augmenter le diamètre du pénis par injection de sa propre graisse selon la technique de Colemann. Une fois prélevée par liposuccion, la graisse est centrifugée puis transférée au niveau du pénis par simple injection.

Cela permet une augmentation du volume de la verge tant au repos qu’en érection. C’est une technique très fiable et le résultat est définitif si le patient garde le même poids.

  • Les nouvelles techniques micro-invasives permettent des traitements sans chirurgie, sans hospitalisation, sans douleur et sans aucune cicatrice grâce aux injections d’acide hyaluronique.

 

b) PENOPLASTIE D’ALLONGEMENT

  • L’allongement se réalise par section du ligament suspenseur qui relie les corps caverneux au pubis. Le sexe est libéré et devient plus long : le gain représente 3 à 6 cm, au repos.
  • L’incision est dissimulée dans les poils pubiens.

 

c) L’Acide hyaluronique : peut être une alternative à la chirurgie pour la taille du pénis

  • L’acide hyaluronique est naturellement présent au niveau de la peau et contribue à son hydratation. C’est également un produit de comblement, un filler. En augmentant sa concentration dans le pénis, on augmente son épaisseur et sa taille. L’intervention est très rapide et l’effet volumateur est immédiat.
  • Aucune hospitalisation n’est nécessaire, ni chirurgie ou incision, aucune cicatrice , l’acte est totalement indolore.
  • Le patient peut repartir immédiatement et avoir des rapports sexuels au bout de 48h

Résultats : injection d’acide hyaluronique (sans cicatrice, sans douleur, sans hospitalisation)

penis1penis2

penis3

d) LIPOFILLING DU PÉNIS

  • Le lipofilling est une technique de réinjection de sa propre graisse sous la peau du pénis.
  • Après liposuccion (abdomen, cuisses, hanches, genoux …) la graisse ainsi obtenue est traitée et centrifugée avant d’être réinjectée.
  • Le lipofilling, en plus d’augmenter l’épaisseur de la verge, entraîne une sensible augmentation de sa taille.

 

e) ALLONGEMENT DU PÉNIS

  • L’allongement est une intervention chirurgicale avec section du ligament suspenseur de la verge. L’incision est dissimulée dans les poils pubiens.
  • Une convalescence de quelques jours est nécessaire après l’intervention.
  • Chaque cas étant différent, l’examen clinique permettra de proposer l’acte le mieux adapté.
  1. e)Déroulement de l’intervention
  • Avant l’intervention

Il est conseillé d’arrêter toute prise d’aspirine avant l’intervention et toute consommation tabagique en cas de lipofilling par transfert de graisse autologue. Il est prudent de prévenir un herpès génital chez les patients prédisposés par un traitement adapté quelques jours avant l’intervention.

  • Déroulement de l’intervention :

Il existe plusieurs techniques

  • réinjection de graisse par lipofilling selon la méthode de Coleman. L’intervention se réalise en clinique en ambulatoire: elle se fait le plus souvent sous anesthésie locale potentialisée ou neurolept-analgésie. Les suites sont simples, peu douloureuses, il est recommandé de porter des sous vêtements amples, pas trop serrés et l’activité sexuelle est possible au bout de 3 semaines environ, avec port d’un préservatif lubrifié pour éviter tout risque d’irritation.

 

Coût de l’intervention : 4000 € HT (+ 20% de TVA soit 900 €) auxquels il faut ajouter selon l’option choisie les frais de séjour en clinique + les honoraires de l’anesthésiste.

  • Injection d’Acide Hyaluronique: la technique est indolore et se pratique sans aucune hospitalisation, au cabinet du chirurgien. Ses effets ont une durée de plusieurs mois pouvant aller jusqu’à 24 mois (c’est un produit résorbable). L’acte ne dure que quelques minutes (15 à 20 mn).

L’injection est :

  • indolore, après application d’une crème de type Emla ou après une minime anesthésie locale punctiforme,
  • Il n’y a aucune cicatrice,
  • L’acide hyaluronique est injecté à l’aide d’une micro-canule souple dont l’extrémité arrondie garantie une grande sécurité.
  • Le résultat est immédiat et durable pendant 12 à 24 mois.
  • L’activité sexuelle est possible dès le 2ème jour.
  • Les suites opératoires et les résultats

Lorsque l’indication est bien posée, le bénéfice du résultat rend un réel service au patient conforme à ses attentes.

Il peut parfois exister quelques imperfections localisées sans que celles-ci ne représentent une complication. Il peut s’agir de :

  • discrète irrégularité avec petits nodules sous-cutanés sans aucune gravité, en rapport avec une inflammation passagère ou une cicatrisation qu’il est possible de corriger dans un 2ème temps.
  • Une correction insuffisante peut faire l’objet d’une minime retouche dans les mêmes conditions.

Les complications sont très rares même si le risque zéro n’existe pas. Dans la plupart des cas, les patients sont pleinement satisfaits du résultat :

  • hématome (exceptionnel), infection, œdème transitoire
  • il n’existe aucun effet ni aucune altération de la fonction érectile.
  • Coût de l’acte:

Il est fonction de la quantité d’acide hyaluronique utilisée : 350 € HT par seringue, sachant qu’un minimum de 5 à 8 seringues est souvent nécessaire.

 

6) LIPOSUCCION DES POIGNEES D’AMOUR

Intervention très demandée par l’homme en raison des difficultés vestimentaires (taille du pantalon).

Aucun régime ni aucune activité sportive ne peuvent venir à bout de la surcharge graisseuse au niveau des hanches. Le seul moyen est de l’aspirer par des techniques de liposuccion, au prix d’une minime cicatrice de quelques millimètres et d’une hospitalisation d’1/2 journée.

Les suites sont simples et imposent le port d’une ceinture de contention pendant 2 à 3 semaines.

Le sport est contre-indiqué pendant 1 mois environ.

Les résultats sont souvent spectaculaires, aucun régime n’est prescrit par la suite et la graisse ainsi aspirée ne reviendra plus.

Lorsque la surcharge graisseuse n’est pas trop importante, les techniques de COOLSCULPTING peuvent être indiquées. Il s’agit d’une méthode non invasive, sans chirurgie, sans cicatrice, sans douleur et sans aucune hospitalisation. La cryolipolyse (réfrigération de la graisse) donne des résultats durables.

 

7) LIPOSUCCION DU DOUBLE MENTON

La liposuccion du double menton est également une préoccupation fréquente chez l’homme. L’acte peut être réalisé de façon isolé lorsqu’il n’existe pas d’excès de peau, et se fait sous anesthésie locale en 30 mn.

Lorsqu’il existe un relâchement global du visage et du cou avec excès de peau, la liposuccion peut être combinée à un lifting cervico-facial.

 

poche oeil

8) LES POCHES SOUS LES YEUX : BLEPHAROPLASTIE

Les poches sous les yeux donnent un aspect fatigué en permanence. Il s’agit d’un excès de graisse au niveau des paupières inférieures.

La correction se fait par blépharoplastie, en ambulatoire.

Il existe 2 techniques :

  • La technique sans aucune cicatrice, ou blépharoplastie trans-conjonctivale », qui permet de retirer l’excès de graisse à travers la conjonctive et sans aucune cicatrice cutanée.
  • La technique avec cicatrice discrète, sous les cils, lorsqu’il existe un excès de peau et de graisse. La cicatrice est quasiment indécelable au bout de quelques jours.

 

rhino

9) RHINOPLASTIE OU CHIRURGIE ESTHETIQUE DU NEZ

Intervention classique pour corriger l’aspect morphologique du nez et l’embellir, soit par vieillissement, un traumatisme, ou un problème fonctionnel associé par déviation de la cloison nasale.

Aucune cicatrice n’est apparente, les incisions se font à l’intérieur des narines, parfois il existe une minime cicatrice au niveau de la columelle (3mm) dans les techniques dîtes de rhinoplastie ouverte.

Une attelle est portée durant 8 jours et le résultat définitif s’affinera de jour en jour sur une période de plusieurs mois (6 mois à 1 an).

 

tatouages10) TATOUAGES

Plusieurs méthodes sont possibles : par laser ou par chirurgie.

On peut avoir recours à des greffes de peau quand le tatouage est très étendu ou des plasties cutanées laissant une cicatrice à la place du tatouage.

Des techniques par expansion cutanée sont parfois nécessaires (ballonnets).

 

transpiration excessive

11) TRANSPIRATION EXCESSIVE OU HYPERHIDROSE.

La méthode la plus efficace actuellement est la toxine botulique. L’injection de botox se fait en quelques minutes au niveau des aisselles et donne des résultats spectaculaires en 3-4 jours. L’efficacité du traitement est d’environ 4 à 6 mois selon le degré de l’hyperhidrose.

Coût de la séance : entre 350 et 700 € HT selon le nombre de flacons utilisés (en moyenne 1 flacon par côté)

 

12) GRINCEMENT DES DENTS : BRUXISME

Le grincement des dents est très fréquent survenant la nuit et responsable d’une usure dentaire. L’injection de toxine botulique au niveau des muscles masticateurs (masséters) est remarquablement efficace. La séance ne dure que 15 mn, elle est indolore et son efficacité varie entre 4 et 6 mois.

Aucune gouttière n’est nécessaire.

Coût du traitement entre 350 et 700 € HT selon le nombre de flacons utilisés.

rides expression

 

13) RIDES D'EXPRESSION ET RAJEUNISSEMENT DU VISAGE

Les nouvelles méthodes micro-invasives par injection de Botox ou d’acide hyaluronique permettent d’obtenir des résultats visibles sur les rides d’expression et la perte des volumes du visage.

Il est possible de corriger par injection de Botox les rides frontales , les rides du lion, les rides de la patte-d’oie à l’angle externe des yeux, les cordes du cou apparaissant lors du vieillissement , la chute des commissures des lèvres.

L’Acide Hyaluronique est plutôt indiqué pour rétablir les volumes du visage (pommettes, joues creuses, sillons naso-géniens, plis d’amertume, menton …).

L’effet rajeunissant est très efficace sans chirurgie ou cicatrice.

 

14) EPILATION DEFINITIVE DOS / TORSE

L’épilation définitive du dos et du torse est devenue classique chez l’homme. Elle se fait par Laser en plusieurs séances selon l’importance de la pilosité et la région traitée.